• Rome ne s'est pas faite en un jour : la mise en ligne de mes machines est un travail considérable, tant dans la photographie retravaillée d'un poste informatique, que de trouver des informations et des liens Internet pertinents.
  • Patience.
  • Nombre de visites :
  • Visiteurs

    Il y a 1 visiteur en ligne

Mac 128

(24 janvier 1984 à 1 octobre 1985)

Lien spécifique : Mac 128k

Pour les autres liens dans la page (si difficultés en anglais) : Systransoft

Après le Lisa qui préfigurait déjà ce que serait la nouvelle informatique, le Mac 128 a révolutionné l’informatique en 1984, car toute l’informatique d’aujourd’hui s’inspire de l’interface conçue à cette époque. Il coûtait particulièrement  cher. Il fut enfanté dans la douleur, au bout de 3 ans de gestation.

À cause d’un mauvais contrat avec Microsoft, signé par le PDG d’Apple de l’époque, John SCULLEY, la société de Bill GATES était en droit de copier servilement l’interface et sortir son Windows 95, donc avec 11 ans de retard, après Windows 3.11 qui n’était qu’une surcouche au DOS.

 

Configuration de la photo:

  • Le Mac 128k / écran 9″ N&B
  • Clavier-souris
  • Lecteur de disquette 3″1/2
  • Coffret d’origine
  • Disquettes, certaines reconstituées

 

 

Mac 128

 

 Sons

Le démarrage, avec deux disquettes dans les lecteurs donne ceci, successivement : (0s) bruit de l’interrupteur arrière, (4s) démarrage sur la disquette interne, enfin (23s) lecture de la disquette externe. Fin à 30s.

 

 Les OS

Le premier OS, 1984 (en anglais)

 

Ecran 128

Le premier OS en français que je possède, 1985

Ecran 128

 

 Vue arrière

128Arrière

 

Carte mère

128 carte

 

Les fameuses signatures :

Signatures 128k 

 

C’est connu, dans le boîtier sont gravées les signatures des concepteurs du Mac.

Elles ne sont pas évidentes à faire ressortir du fond intérieur de l’appareil. Le meilleur résultat est obtenu en lumière rasante. L’idéal aussi, serait de tronçonner les côtés pour n’avoir que le fond à éclairer en lumière rasante. Mais, hélas, je n’ai que cette machine, et elle n’aurait plus sa place dans ce musée….

Alors j’ai procédé ainsi de manière non destructive : l’appareil photo sur pied rigoureusement fixe a pris trois photos au moyen d’un tube fluo de scanner disposé à différents endroits en fond de boîtier. Avec Photoshop E6 j’ai composé l’image à partir trois zones, en affinant les superpositions dans les parties dégradées en limite, puis en jouant sur la correction de luminosité. J’arrive à un résultat certes perfectible, mais dont les signatures sont parfaitement identifiables.

 

Je remercie ces concepteurs d’avoir concrétisé une machine qui a tout révolutionné. Et particulièrement mes remerciements vont à Bill ATKINSON  (signature au centre), créateur de talent qui a conçu entre autre Hypercard, (abandonné mais continué sur Mac par Revolution), sur lequel j’ai passé environ 4000 heures de développement pour réaliser un didacticiel de facture professionnelle (je précise ce qualificatif, car les produits issus de ce logiciel ont donné le meilleur comme le pire).

 

On notera aussi accessoirement la date de fabrication du boîtier de ce Mac : 10 février 1982

 

Si quelqu’un le souhaite, je peux envoyer par e-mail une photo haute résolution TIFF, mais elle fait 18Mo.

 


Laissez-moi un commentaire

main

 

 

 

 

 

2 Réponses à “Mac 128”

  1. Nicocarax dit :

    Bonjour, je suis intéressé par une photo en haute définition.
    Très beau musée ! Belles machines.
    Bonne continuations.

  2. Pat dit :

    Bravo pour ce travail magnifique. Depuis le 5 janvier 84…. et le Mac128, gonflé ultérieurement en MacPlus, nous avons cheminé avec les différents modèles. En cela, l’histoire du Mac est aussi la notre ! cela dit sans nostalgie mais avec amusement. Booster le Mac128 signifiait de placer 4 barrettes de 1Mo … Elles coutaient à l’époque 2 500F l’untié – soit 10 000F pour gonfler le Mac et le torse et avoir la sensation d’être dans une bagnole de course ! Les 1° disques durs 20Mo faisaient autant de bruit que l’aspirateur et coutaient – de mémoire 17 500F (avec une conséquente reduc enseignant !). C’est juste fabuleux d’avoir pu vivre ce développement technologique phénoménal, somme d’une intelligence fabuleuse de plein de gens qui ont tous contribué à faire ce que les bécanes sont aujourd’hui. Bravo encore.

Laisser un commentaire

 

toxic design and hack |
OCS :: Oracle Collaborative... |
UN PEU SUR JACKS, C'EST COM... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jeefacile
| MM SITE
| Dahevos L!f3